Le business des mails non sollicités via les formulaires de contact

by certadmin

Un business pirate qui ne cesse de prendre de l’ampleur : la diffusion de publicités à partir des formulaires de contact proposés par des sites web légitimes.

Quand les formulaires de contact se transforment en spammeurs ! Le spam, le pourriel, les publicités non sollicitées… bref peu importe le nom que l’on donne à ces annonces, ont une fâcheuse tendance à remplir les boites mails des internautes. Pour les contrer, il existe de très nombreux outils antispams proposés dans le monde. Mais les black marketeurs, ces professionnels des publicités pirates (liens, mails, forums, commentaires, réseaux sociaux, …), ne tarissent jamais d’idées dès qu’il s’agit de peaufiner leur business.

Un exemple avec l’utilisation des « formulaires » de prise de contact que proposent la très grande majorité des blogs et autres sites web de part le monde.

50€ le million de mails via des formulaires de contact

Le principe est simple pour les spammeurs. Les sites web proposant un espace de contact sont exploités afin d’envoyer des publicités non sollicitées. Bilan, les logiciels antispam ni voient que du feu. Les « black » commerciaux n’ont plus qu’à solliciter les potentiels clients via ces envoies.

Un exemple de prix croisé dans les mains d’un « commerçant » basé du côté de l’Uttar Pradesh, une région de Nord-Est de l’Inde : « L’envoi d’un million de messages coûte 49 $ au lieu de 99 $.Indique l’Asura. 10 millions de messages envoyés : 349 USD. »

Pour viser les domaines en .com cela coûtera 700 €. Les domaines en Europe, pour 8 millions de messages envoyés ? Il faut compter 600 Euros. 25 millions de messages envoyés ? 1 000 euros.

Les vendeurs précisent que leur technique ne viole par les règles du RGPD (Règlement générale des données personnelles).

Pour se protéger ?

Pour éviter l’utilisation malveillante de votre blog, il est fortement conseillé de mettre en place une ou plusieurs méthodes. Elles peuvent être contraignantes pour les internautes souhaitant vous écrire. Elles sont cependant indispensables pour contrer ces spammeurs.

Première possibilité, obliger vos intervenants à s’inscrire sur votre site.

Deuxième cas, rajouter des règles comme imposer une adresse mail, une ville, une case à cocher.

Troisièmement choix, imposer un captcha avant de pouvoir envoyer le message. Pour rappel, un captcha est une série de chiffres, de lettre ou d’images qu’il faut reproduire. Cela permet, en théorie, d’indiquer la présence d’un humain, et pas un bot (robot), au bout du clavier.

Pour en savoir plus:

https://www.zataz.com/le-business-des-mails-non-sollicites-via-les-formulaires-de-contact/

Top

Interdit de copier  ce contenu